Archives pour la catégorie Pol-Un peu de tout

Université de Perpignan : Festival Lire en Méditerranée, Colloque sur l’Algérie, le 11 octobre 2007

11836268085311.jpg

Créé à l’initiative du Centre Méditerranéen de Littérature le festival Lire en Méditerranée inaugure la saison littéraire d’automne en catalogne et clôture la programmation culturelle de Perpignan et du département des Pyrénées-Orientales. Le Centre Méditerranéen de Littérature, après plus de vingt ans de présence et d’animation en région, a lancé en 2005 son propre festival destiné à devenir l’un des grands rendez-vous littéraires du Sud de la France.

Le festival Lire en Méditerranée, créé dans l’esprit des prix du même nom, se veut le reflet de la Méditerranée, creuset des civilisations et a pour ambition de construire, au fil des ans, le récit épique des diversités fondatrices de l’identité méditerranéenne.

Le festival Lire en Méditerranée se déroule chaque année à l’automne. Il est l’occasion de rencontres littéraires, de débats et de colloques sur les thèmes, les auteurs et les éditeurs de la Méditerranée.

Avec un pays invité tous les ans (pour cette troisième édition en 2007 : l’Algérie sous le regard croisé d’Albert Camus et de Kateb Yacine) , ce festival se déroulera dans les lieux les plus prestigieux de Perpignan avec de nombreuses rencontres dans plusieurs villages du département.

Avant-Programme :

11 octobre : Colloque sur l’Algérie à l’Université de Perpignan sous la Présidence de Jean Daniel

12 octobre : Conférence « La beauté vecteur de Foi » avec le lauréat du Prix Spiritualités d’Aujourd’hui 2007, Académicien Français, François Cheng. Avec Jean-Claude Guillebaud et Dominique Fernandez. Hôtel Pams ou Couvent des Minimes.

13 octobre : Remise des Prix Méditerranée 2007. Hôtel Pams

Création d’une chaire « Diversité » à l’Essec, soutenue par L’Oréal

Création d'une chaire ESSEC%20ECOLES%20BLEU5 dans Pol-Un peu de tout

L’Ecole supérieure des sciences économiques et sociales (Essec) vient de créer une chaire « Diversité et performance » avec le soutien de L’Oréal, Air France et Deloitte, a annoncé jeudi le leader mondial des cosmétiques L’Oréal dans un communiqué.

La chaire sera placée sous la responsabilité de Jean-Claude Le Grand, directeur du recrutement et de la « diversité » chez L’Oréal.

Elle aura pour but de sensibiliser de futurs dirigeants d’entreprises à cette problématique à travers trois domaines de recherche: le handicap, le « lien entre performance et diversité », et le multiculturalisme, selon L’Oréal, déjà engagé dans d’autres actions sur ce thème.

Cette annonce intervient moins d’une semaine après la condamnation, par la Cour d’appel de Paris, de la filiale Garnier de L’Oréal pour discrimination à l’embauche. Garnier s’est pourvu en cassation. La société de travail temporaire Adecco et sa filiale Ajilon ont également été condamnées.

Agression lors d’une manif anti-CPE: huit mineurs condamnés à Paris

Agression lors d'une manif anti-CPE: huit mineurs condamnés à Paris dans Pol-Un peu de tout cpeSGE.GAI70.040406182446.photo00 dans Pol-Un peu de tout
Le tribunal pour enfants de Paris a condamné mercredi huit mineurs poursuivis pour avoir agressé une jeune femme lors d’une manifestation anti-CPE, place des Invalides, à Paris le 23 mars 2006, a-t-on appris auprès de l’avocat de la victime et celui de plusieurs prévenus.
Huit mineurs avaient comparu mercredi dernier pour ces faits lors d’une audience à huis clos et non sept, comme l’avaient indiqué plusieurs sources judiciaires, ce jour-là.La peine la plus lourde a été attribuée à l’un des mineurs qui était poursuivi pour vol avec violence ainsi que recel et qui ne s’était pas présenté à l’audience.Il a été condamné à six mois d’emprisonnement dont deux avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve (MAE) de deux ans au cours de laquelle il devra suivre une formation, indemniser la victime et se soumettre à un stage de citoyenneté, a-t-on appris auprès de Me Rachel Saada, avocate de la plaignante, et de Me Djil Ouarti, avocat de plusieurs des prévenus.

Le deuxième mineur poursuivi pour vol a été condamné à deux mois d’emprisonnement avec sursis, et mise à l’épreuve avec les mêmes obligations que pour le premier prévenu.Les autres personnes mises en cause et qui étaient poursuivies pour non-assistance à personne en danger, ont été condamnées par le tribunal pour enfants à effectuer un stage de citoyenneté d’une durée maximale de 6 jours.

Les deux premiers prévenus devront également verser solidairement environ 2.500 euros à la victime pour réparer son préjudice et prendre en charge des frais d’avocats.Les autres devront ensemble lui payer 1.450 euros pour les mêmes raisons. »C’est une excellente décision, vraiment pédagogique », a estimé Me Saada. »Leur faire faire un stage de citoyenneté, c’est aussi leur rappeler que le droit de manifester est un droit important », a-t-elle conclu.

Les mis en cause avaient été identifiés grâce aux photographies de l’agression, largement diffusées dans la presse, et avec l’aide des services de la Sûreté départementale du Val-de-Marne.Ces photos avaient été reprises dans Paris-Match et dans la presse internationale, après les violences sur l’esplanade des Invalides (VIIe arrondissement) au terme d’une manifestation anti-CPE qui avait rassemblé de 23.000 à 50.000 lycéens et étudiants.Ces violences avaient donné lieu à 141 interpellations et environ 60 personnes avaient été blessées.

L’Assemblée approuve la défiscalisation du travail étudiant

L'Assemblée approuve la défiscalisation du travail étudiant dans Pol-Un peu de tout 2007-07-12T054750Z_01_NOOTR_RTRIDSP_3_OFRTP-FRANCE-PAQUET-FISCAL-ASSEMBLEE-20070712

L’Assemblée nationale a approuvé jeudi la défiscalisation du travail étudiant prévue dans le projet de loi pour le travail et le pouvoir d’achat (TEPA), dit « paquet fiscal ».

Le texte prévoit que les étudiants exerçant une activité salariée pour financer leurs études seront exonérés d’impôt sur le revenu jusqu’à 25 ans dans la limite de trois smic mensuels par an, « soit sur la base du smic au 1er juillet 2006, de 2.510 à 3.750 euros », selon le rapporteur général du Budget Gilles Carrez.

Cette mesure sera applicable à partir de l’imposition des revenus de l’année 2007. Son coût a été évaluée par la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, à 40 millions d’euros.

Actuellement, seuls les jobs d’été dans la limite de deux smics mensuels par an jusqu’à 21 ans sont défiscalisés.

L’opposition s’est interrogée sur le « but de cette mesure » craignant qu’elle avantage surtout les familles les plus aisées.

Le Sénat modifie le mode d’élection des présidents d’université

Le Sénat modifie le mode d'élection des présidents d'université dans Pol-Un peu de tout le_senat_entame_l_examen_du_texte_sur_l_autonomie_des_universites

Le Sénat a adopté jeudi un amendement au projet de loi sur l’autonomie des universités, prévoyant que les personnalités extérieures membres du conseil d’administration participent à l’élection du président.

Aux termes de cet amendement proposé par le rapporteur Jean-Léonce Dupont (UDF), « le président de l’université est élu à la majorité absolue des membres du conseil d’administration ». Le texte initial réservait le droit de vote aux membres « élus » du conseil. »Exclure les personnalités extérieures de l’élection affaiblirait la légitimité du président à l’égard du conseil comme de l’environnement extérieur à l’université », a fait valoir M. Dupont.

Auparavant le rapporteur avait fait adopter un amendement prévoyant que les personnalités extérieures sont nommées par les membres élus du conseil d’administration sur proposition de la personne figurant à la première place de la liste des professeurs ayant obtenu la majorité des sièges.Dans le texte initial, le président, une fois élu par les membres élus du conseil, procédait à la nomination des personnalités extérieures à l’établissement.La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse s’en est remise à la sagesse du Sénat sur ces deux amendements.

1...34567...24

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne