Archives pour la catégorie Pol-Actualite et Politique.

L’Université de Perpignan cherche sa masse critique

L'Université de Perpignan cherche sa masse critique dans Pol-Actualite et Politique.A l’occasion de la rentrée scolaire, sociale et universitaire, l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) renouvelle sa quête de masse critique. Avec 9300 étudiants et 450 chercheurs l’année dernière, le campus du Roussillon tente de pénétrer le marché concurrentiel entre établissements. Dans ce sens, sa Fondation, définitivement lancée en juillet 2010, diagnostique le tissu économique territorial, dans un souhait d’adéquation des cursus aux réalités de terrain. Cet organe démontre d’ailleurs une ambition nouvelle, par la présence, depuis plusieurs semaines, d’une version chinoise de son site Internet. Dirigée depuis cet été par Brigitte Chemarin, anciennement membre du cabinet de la préfecture des Pyrénées-Orientales, cette fondation trace les sillons pour 2011-2012. Son action se centrera sur l’aide à l’insertion professionnelle d’une sélection d’étudiants doctorants ou sportifs de haut niveau, et l’investissement dans la recherche et la formation. Mais le rôle à tenir reste difficile, en dépit d’un positionnement géostratégique exceptionnel au sein de l’Euro-Méditerranée, dans lequel le Roussillon peine pourtant à se faire entendre en termes intel·lectuels.

Pour atteindre une masse critique convenable, l’Université du Pays Catalan cherche les partenariats tout en revendiquant sa « taille humaine », faute de pouvoir brandir, en France et à l’international, l’argument du prestige. Cependant, au-delà de son aspect pluridisciplinaire, elle reste privée de faculté de médecine, à la différence d’autres établissements modestes, ou de format moyen-supérieur, présents à Dijon, Girona, Brest ou Besançon. L’acquisition d’un statut supérieur, qui fournirait des arguments d’attractivité envers l’extérieur, constitue le grand chantier du campus perpignanais. Par ailleurs, la question de la maturité se posera dans les prochains mois, près d’un an après un renoncement forcé à une autonomie qui doit adapter l’établissement aux standards en vigueur dans l’Union Européenne.

Source: La Clau

L’IUFM découvre les masters et prône l’inégalité des chances

L'IUFM découvre les masters et prône l'inégalité des chances dans Pol-Actualite et Politique. l_enseignant-ecole-elevesPour celles et ceux qui rêvent d’épouser la carrière d’enseignant, il vous faut désormais suivre un parcours de niveau master appelé MEF.
Ce parcours vous est proposé par l’Université de Perpignan et par l’IUFM de Montpellier 2 – antenne de Perpignan. Or entre les deux structures les chances de réussite ne sont les mêmes selon votre lieu d’enseignement.
En effet, l’Université de Perpignan est rodée pour les parcours du niveau Master, pour l’IUFM le dispositif d’enseignement Master est  une véritable nouveauté, et cette réforme bouleverse les méthodes de travail. Le suivi des stages, les conventions non reçues par les MAT (Maîtres d’accueil temporaire) ou les Maîtres Formateurs, la gestion des stages demande un suivi régulier et un savoir faire. Or pour se procurer une convention de stage à l’IUFM c’est la croix et la bannière. La communication entre les écoles accueillantes et l’IUFM laisse à désirer, mettant parfois l’étudiant en mauvaise position. L’UPVD a depuis des années mis en place un modèle type de convention téléchargeable directement sur le site.
La réforme LMD  a permis d’instituer un système d’évaluation qui comporte deux modalités : un régime fondé exclusivement sur le contrôle continu (cas des TP) et un régime mixte joignant le contrôle continu et les contrôles terminaux de fin de semestre. Le régime mixte d’évaluation applique les taux suivants: 70% aux examens terminaux et 30% au contrôle continu (devoirs surveillés, exercices, tests oraux, exposés…).
A la  fin de chaque semestre, l’étudiant est soumis à des examens  comportant des épreuves relatives aux unités qui n’auront pas été soumises au régime exclusif du contrôle continu.
Le système d’évaluation basé exclusivement sur le contrôle continu prévoit pour chaque unité d’enseignement, de deux à trois devoirs surveillés, par semestre en fonction des domaines de formation. (mais où est le contrôle continu à l’IUFM ? un examen final par matière valide ou non le semestre !) .Ces examens ont lieu en deux sessions : une session principale à la fin de chaque semestre et une session de rattrapage ouverte aux étudiants qui n’ont pas été admis dans la session principale. Or l’IUFM ne prévoit aucune session de rattrapage pour les examens terminaux. Ni de compensation entre les semestres, prônant le contrôle continu qui est quasi inexistant. Si vous êtes étudiant à l’IUFM vous n’avez pas le droit de rebondir ! C’est un seul coup après c’est fini. Alors même qu’à l’UPVD vous pouvez passer des sessions de rattrapage et avoir une compensation entre semestres.
L’inégalité des chances à Perpignan n’est qu’à une dizaine de mètres, entre l’UM2 et l’UPVD !

Canohès rejoint la fondation universitaire

Deuxième commune à s’y engager après Perpignan, Canohès a signé lundi soir l’accord de partenariat avec la Fondation de l’université de Perpignan. Une simple formalité issue d’une complexe démarche de validation pour un projet ambitieux. Celui d’une zone économique dédiée à la connaissance et au savoir porteuse de centaines d’emplois qui s’inscrira dans la volonté de soutien de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ce partenariat apportera à la commune de Canohès une crédibilité non négligeable dans sa politique de développement durable et lui permettra de mieux se faire connaître dans le monde des relations économiques internationales.

Source: L’Indépendant

Le site IUFM de Perpignan lâché par Montpellier 2

Le site IUFM de Perpignan lâché par Montpellier 2 dans Pol-Actualite et Politique. iufm_perpignan_20100118_1057793073

Et si l’IUFM de Perpignan vivait ses dernières années? Ce n’est pas encore le scénario catastrophe mais l’antenne de Perpignan dépendant de Montpellier commence à sombrer car son capitaine l’Université de Montpellier 2 prépare ses valises.

En effet, le Conseil d’Administration de l’Université de Montpellier 2 a décidé de réduire de 37% sa dotation à l’antenne de Perpignan ou se déroule les Masters MEF au sein de l’IUFM. C’est une conséquence directe de la baisse du nombre d’étudiants qui rejoignent parfois l’Université de Perpignan qui offre de bien meilleurs conditions d’études. En effet les étudiants de l’IUFM sont inscrits à Montpellier 2 et n’ont pas accès à la bibliothèque universitaire de Perpignan, ni au service de santé, ni au service des sports.

Les étudiants n’ont qu’une maigre BU ouverte selon des horaires réduits ce qui ne facilite pas la réussite des étudiants.
L’IUFM a refusé de voter le budget de Montpellier 2, mais elle n’aura pas le choix et devra le subir.

Il est faut dire que cette antenne de Montpellier 2 est un non sens alors que l’Université de Perpignan dispense les mêmes formations. Imaginez vous un instant que Perpignan ouvre une antenne à Montpellier, cela vous paraîtrait il cohérent?

La baisse du nombre d’étudiants est inquiétante pour l’IUFM d’autant plus qu’elle avait ouvert ses inscriptions bien avant l’Université de Perpignan. Aujourd’hui les étudiants en MEF de l’Université de Perpignan sont bien plus nombreux que ceux de l’IUFM.

En finira on enfin de ce doublon qui n’est qu’un sens?

Visite éclair et annulation en série pour la Présidente du Conseil Général

 Visite éclair et annulation en série pour la Présidente du Conseil Général dans Pol-Actualite et Politique. hermeline_malherbe_54_la_clau

La Présidente du Conseil Général, Hermeline MALHERBE, devait visiter l’Université de Perpignan selon un programme bien établi. Elle devait ainsi se rendre au batîment BASE, au SCD et à deux laboratoires de l’Université.
Arrivée en retard, la Présidente est aussi vite repartie sans se rendre au SCD par exemple. Visite éclair sans y convier les représentants des enseignants ou des étudiants. Un coup de communication pour la Présidente rien de plus …

12345...167

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne