Remise des premières bourses récompensant des efforts exceptionnels d’intégration

Remise des premières bourses récompensant des efforts exceptionnels d’intégration dans Pol-Actualite et Politique. 300x200_1447054_0_b249_ill-1292473-10c5-106510

Le ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Eric Besson, a remis mercredi à Paris pour la première fois les bourses « Parcours de réussite professionnelle » (PARP) à 17 bacheliers immigrés étrangers qui ne parlaient pas le français en arrivant sur le territoire.

« Je souhaite récompenser les mérites d’élèves qui font face à des difficultés exceptionnelles d’intégration, linguistique et culturelle, et qui obtiennent malgré cela de très bon résultats scolaires », a déclaré le ministre en présence de la presse, au ministère.

Une cinquantaine de candidatures avaient été reçues pour ce dispositif lancé en octobre dernier, quelques mois seulement après la fin des épreuves du baccalauréat. Les 17 lauréats recevront 2.400 euros par an pendant trois ans.

Pour prétendre à cette bourse, les jeunes bacheliers doivent être issus de familles immigrées et prouver qu’ils ne maîtrisaient pas la langue à leur arrivée en France, avoir obtenu une mention Bien ou Très bien au bac quelle que soit la filière, poursuivre des études dans des filières d’excellence qui assurent une insertion professionnelle de qualité (IUT,BTS, Classes préparatoires) et être boursiers sur critères sociaux.

Singh Surgit, 20 ans, est arrivé en France en septembre 2004 et sa demande de naturalisation est en cours. Grâce à son bac STG mention Bien au Lycée Jean-Zay d’Aulnay-sous-Bois classé ZEP, il fait parti des 17 nouveaux boursiers. « Je suis arrivé d’Inde avec ma mère pour rejoindre mon père qui travaille comme peintre en bâtiment. J’ai d’abord intégré une classe non francophone en 2004 avant une seconde générale l’année suivante », explique-t-il. »Au-delà de l’aide financière, c’est un encouragement et une preuve de reconnaissance », a confié à l’AFP le jeune homme, aujourd’hui en classe préparatoire à HEC.

« J’ai fixé l’objectif de 200 nouvelles bourses délivrées avant la fin de l’année 2010″, une première année d’expérimentation, a dit le ministre. En année pleine, 600 étudiants en bénéficieront, le budget s’élèvant alors à 1,2 millions d’euros par an environ, selon M. Besson.

 

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne