Archive pour 4 avril, 2010

Les régles d’utilisation du grand emprunt

Les régles d'utilisation du grand emprunt dans Pol-Actualite et Politique. valerie-pecresse,T-V-164371-3

La ministre Valérie Pécresse a dévoilé jeudi les premières règles du grand emprunt pour l’enseignement supérieur et la recherche, tout en laissant nombre de questions en suspens, dans un discours à Nancy lors d’un colloque de la Conférence des présidents d’universités (CPU).
Avec environ 19 des 35 milliards d’euros prévus, le supérieur et la recherche se sont taillés la part du lion du grand emprunt.
De cette somme, 7,7 milliards doivent aller à la création de « campus d’excellence » et 10,7 milliards pour les appels à projets concernant des équipements d’excellence, des laboratoires d’excellence, des instituts hospitalo-universitaires (IHU), des instituts de recherche technologique (IRT) et des sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT), ainsi que pour achever l’Opération Campus de rénovation immobilière.
Côté calendrier, Mme Pécresse a annoncé vouloir lancer « rapidement » les appels d’offre concernant les équipements d’excellence, dotés de un à 20 millions d’euros. Ceux des laboratoires d’excellence, IRT, IHU et SATT le seront dans un deuxième temps, puis les « campus d’excellence » proprement dits.
« Si chacun de ces appels à projet se conçoit de manière parfaitement autonome, ils n’en sont pas moins complémentaires. Un campus d’excellence doit évidemment comprendre à la fois des laboratoires d’excellence, mais aussi une société de valorisation et le potentiel d’un IRT ou d’un IHU », a précisé la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
En outre, seuls les établissements pourront répondre aux appels d’offres, pas un laboratoire par exemple. « Rien ne se fera en dehors des établissements ou regroupements d’établissements, tutelles des laboratoires, qui devront être porteurs de projets », a dit Mme Pécresse.
Et « les dotations versées au titre des appels d’offre +campus+ et +laboratoires d’excellence+ ne pourront pas se cumuler », a-t-elle ajouté.
Le gros morceau, c’est-à-dire le calendrier et le mode de sélection de ces campus, a été renvoyé à plus tard. Et sur leur gouvernance, Mme Pécresse ne veut apporter « aucune réponse univoque » car « il ne s’agit pas d’importer un modèle étranger ou d’imposer un modèle unique ».

Source : AFP

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne