L’Université de Perpignan suspend ses cours sous la douleur

L'Université de Perpignan suspend ses cours sous la douleur dans Pol-Actualite et Politique. universitat_de_perpinya_xinesos_2007

Le Président de l’Université de Perpignan Via Domitia a communiqué ce mercredi soir toute son émotion suite à l’homicide à l’arme blanche d’une employée de l’établissement, Sylvie Brazès, âgée de 49 ans. Jean Benkhelil, qui annoncera prochainement une journée de deuil en hommage à la malheureuse, secrétaire des départements de sociologie et de géographie, a rappellé une personne « unanimement appréciée de tous et connue pour sa bonne humeur et son dévouement ».

Le président a également précisé les circonstances de l’horrible égorgement, des mains d’un étudiant chinois, au profil déséquilibré. Mme Brazès a ainsi été agressée alors qu’elle « était en train de faire des photocopies », avant que ses cris n’attirent trois personnes, en réunion dans une salle voisine, dont une est sérieusement blessées au visage, aux bras et à une jambe. Ces sauveteurs sont le Maître de conférences en sociologie Ahmed Ben Naoum ainsi que Rachid Id Yassine et Yannick Cahuzac, doctorants en sociologie, immédiatement pris en charge par les services d’urgence de l’Hôpital Saint-Jean et de la Clinique Saint-Pierre de Perpignan. En signe d’affliction et de tristesse, les enseignements et les examens sont suspendus jusqu’à lundi, « mais l’université ne ferme pas », car la cellule d’urgence médico‐psychologique, installée sur place, conseille de « reprendre au plus vite les activités ».

Source: La Clau

 

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne