Archive pour 14 janvier, 2010

Marche silencieuse demain matin

Marche silencieuse demain matin dans Pol-UPVD wdrjbb5v

Toute la communauté universitaire de Perpignan s’associe à une marche silencieuse qui partira demain, Vendredi 15 janvier à 10h, du parking du bâtiment Y.
Cette manifestation,
à l’initiative des étudiants, est organisée à la mémoire de Sylvie et en hommage aux personnes qui lui ont porté secours. 

Le cortège prendra la direction du Castillet.

Cette marche silencieuse s’adresse à toute la communauté universitaire.

Le Président informe l’ensemble des personnels qu’ils sont évidemment libres de se joindre à cette manifestation de deuil.

 

L’étudiant chinois déclaré pénalement irresponsable

L'étudiant chinois déclaré pénalement irresponsable  dans Pol-Actualite et Politique. stethoscope

Un psychiatre ayant examiné l’étudiant chinois a diagnostiqué une « abolition du discernement ». « Donc il n’est pas responsable pénalement », a indiqué dans la soirée le procureur de la République de Perpignan, Jean-Pierre Dréno, précisant qu’il devait être transféré dans la nuit dans un établissement spécialisé.

Source: France Info

Communiqué de la présidence

Communiqué de la présidence dans Pol-UPVD 1178187421464

L’Université de Perpignan est en deuil.

Ce matin, notre collègue Sylvie Brazès, secrétaire des départements de sociologie et de géographie, a été mortellement blessée par un étudiant. Mme Sylvie Brazès était unanimement appréciée de tous et connue pour sa bonne humeur et son dévouement.
L’Université de Perpignan, dans son ensemble, est en deuil et s’associe à la douleur de la famille, particulièrement de Julie, sa fille, étudiante de l’université.

En début de matinée, un étudiant s’est introduit dans le centre de ressources du département de sociologie et a agressé avec un couteau Mme Sylvie Brazès qui était en train de faire des photocopies. Sont alors intervenus pour le neutraliser des enseignants et des étudiants en réunion dans une salle voisine, dont il faut souligner le courage.
Trois d’entre eux ont été blessés au cours de cette intervention, M. Ahmed BEN NAOUM, M. Rachid ID YACINE et M. Yannick CAHUZAC ; ils ont été pris en charge par les services d’urgence.
L’étudiant, auteur de cet acte odieux, avait été identifié pour son comportement anormal et suivi par le service de médecine préventive de l’université et par le service psychiatrique de l’hôpital de Perpignan.

La communauté universitaire et notamment les personnels et étudiants de la faculté des Lettres et Sciences Humaines sont profondément affectés.

Entouré par mon équipe et avec le soutien des services de l’Etat, nous avons pris des mesures immédiates :
- Une cellule de soutien psychologique a été mise immédiatement en place dans les locaux du service de médecine préventive et se tiendra ce soir, cette nuit, demain et pendant plusieurs jours (numéro d’appel le 15).
- Une réunion de tous les personnels, en présence de Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, s’est tenue cet après-midi sur le campus.
- Jusqu’à lundi les enseignements et les examens sont suspendus mais l’université ne ferme pas. Les professionnels de la cellule d’urgence médico‐psychologique conseillent de reprendre au plus vite les activités.
- Les étudiants sont invités à une réunion demain 14 janvier à partir de 9h à l’amphi 3.
- Enfin, une journée de deuil et un moment de recueillement sont prévus, la date sera arrêtée prochainement

Conséquences à plus long terme :
Une réflexion générale sera conduite pour définir les mesures destinées à améliorer la prise en charge de telles situations.

Le Président, Jean Benkhelil

L’Université de Perpignan suspend ses cours sous la douleur

L'Université de Perpignan suspend ses cours sous la douleur dans Pol-Actualite et Politique. universitat_de_perpinya_xinesos_2007

Le Président de l’Université de Perpignan Via Domitia a communiqué ce mercredi soir toute son émotion suite à l’homicide à l’arme blanche d’une employée de l’établissement, Sylvie Brazès, âgée de 49 ans. Jean Benkhelil, qui annoncera prochainement une journée de deuil en hommage à la malheureuse, secrétaire des départements de sociologie et de géographie, a rappellé une personne « unanimement appréciée de tous et connue pour sa bonne humeur et son dévouement ».

Le président a également précisé les circonstances de l’horrible égorgement, des mains d’un étudiant chinois, au profil déséquilibré. Mme Brazès a ainsi été agressée alors qu’elle « était en train de faire des photocopies », avant que ses cris n’attirent trois personnes, en réunion dans une salle voisine, dont une est sérieusement blessées au visage, aux bras et à une jambe. Ces sauveteurs sont le Maître de conférences en sociologie Ahmed Ben Naoum ainsi que Rachid Id Yassine et Yannick Cahuzac, doctorants en sociologie, immédiatement pris en charge par les services d’urgence de l’Hôpital Saint-Jean et de la Clinique Saint-Pierre de Perpignan. En signe d’affliction et de tristesse, les enseignements et les examens sont suspendus jusqu’à lundi, « mais l’université ne ferme pas », car la cellule d’urgence médico‐psychologique, installée sur place, conseille de « reprendre au plus vite les activités ».

Source: La Clau

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne