Archive pour janvier, 2010

Jean Castex : L’UNIVERSITE DE PERPIGNAN INJUSTEMENT DELAISSEE

Jean Castex : L'UNIVERSITE DE PERPIGNAN INJUSTEMENT DELAISSEE dans Pol-Actualite et Politique. 16233_1139898789291_1582056138_328625_7603536_n

Je suis allé, vendredi 13 novembre, à la rencontre des responsables de l’Université de Perpignan. Avec 10.000 étudiants, dont 3.000 étrangers, 407 enseignants chercheurs (18 labos ; 320 doctorants), 250 agents techniques et administratifs et 140 personnels contractuels, un budget consolidé est de l’ordre de 55 M€, 6 sites dans la région Languedoc-Roussillon, l’université a développé quelques points forts reconnus, comme les énergies renouvelables, notamment le solaire (ouverture prochaine d’une école d’ingénieurs en énergies renouvelables), ou encore la coopération avec les établissements d’enseignement et de recherche du pourtours méditerranéen, notamment, bien-sûr, la Catalogne.
15333_1135822327382_1582056138_320137_4870408_a dans Pol-UPVD
Malheureusement, cette université souffre d’un véritable ostracisme de la part du Président de la Région qui consacre l’essentiel des crédits du Conseil Régional au pôle universitaire montpelliérain, au terme d’un politique centralisatrice qui a caractérisé l’ensemble de sa mandature.
Les chiffres parlent d’eux mêmes : le contrat de plan 2007 –2013 octroie 8 M€ à Perpignan, contre 150 M€ à Montpellier (et 20,5 M€ à Nîmes). Si l’on ajoute le plan Campus et le CPER, Montpellier (48.000 étudiants) va bénéficier de 350 M€ de crédits contre 8 M€ à PERPIGNAN (10.000 étudiants). Le rapport du nombre d’étudiants est de 1 à 5 ; celui du montant des crédits alloués est de 44 ! Edifiant !
Les conséquences de cet abandon inacceptable sont malheureusement visibles, et comme symbolisée par sa situation patrimoniale : 10 bâtiments, représentant près de 3.900 m2 recevant l’essentiel des étudiants sont des préfabriqués datant des années 60. Amiante, termites, absence d’isolation phonique et thermique, dégradations de tous ordres se conjuguent pour offrir une image désastreuse. Un plan d’urgence de l’ordre de 40 M€ devra être, dès le lendemain de l’élection régionale,engagée avec l’Etat.

16233_1139898029272_1582056138_328624_3583242_n

Travaux dans les amphis 2 et 3

Travaux dans les amphis 2 et 3 dans Pol-Actualite et Politique. 02g

Des travaux vont démarrer dans les amphis 2 et 3 à partir du 2 février pour permettre à une amélioration de l’éclairage dans ces amphis.

Ces travaux permettront d’améliorer les conditions d’études des étudiants de l’Université de Perpignan.

Tautavel conférences.

poletudiantTautavel conférences. dans Pol-Actualite et Politique. 48989835

 

  • Mercredi 27 janvier 2010

18h30 – Salle des Fêtes de Tautavel

« Le vécu des aléas climatiques en Roussillon du XVIe au XXe siècle »
par Martine CAMIADE, Maître de Conférences à l’Université de Perpignan – Via Domitia

Le Musée de la Préhistoire propose un cycle de conférences autour de l’exposition Climats et biodiversité(visible jusqu’au 20 avril au Palais des congrès de Tautavel).
La première a eu lieu ce dimanche 24 janvier à 16 h au Palais des congrès de Tautavel. Claude Combes, membre de l’Académie des sciences, et Jean Le Loeuff, directeur du Musée de dinosaures d’Espéraza, ont abordé le thème : Evolution, Disparitions ?2010 Année de la biodiversité.
Dinosaures, Mammouth, Homme de Neandertal… Disparus. Pourquoi ? Abeilles, ours polaire, Homme… Pourquoi pas ? Partout dans le monde, les spécialistes s’alarment de la menace qui pèse sur plusieurs espèces animales et végétales. La biodiversité semble menacée. La Terre a pourtant déjà connu à plusieurs reprises des cycles d’extinction des périodes plus froides, des périodes plus chaudes. Les scientifiques ont mis en évidence des cycles climatiques réguliers. L’Homme s’est adapté chaque fois aux changements de son environnement. Quel est le rôle de l’évolution dans ces processus ?

Prochaines conférences.

  • 14 février :L’Homme contre la nature ou l’influence de l’homme sur son environnement.

  • 28 février :L’eau coulera-t-elle toujours ?
  • 14 mars :La faune des Pyrénées est-elle immuable ?
  • 11 avril :L’agriculture, hier, aujourd’hui et demain.

  • 18 avril : Le climat change-t-il vraiment ? Toutes les conférences ont lieu à 16 h au palais des congrès de Tautavel.

Hausse des moyens pour l’université de 6 %.

Poletudiant

Poletudiant salue la hausse de moyens pour l’université, annoncée jeudi par la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse. Comme le souligne la ministre, les universités vont voir leurs moyens de fonctionnement augmenter de 112 millions d’euros cette année. L’année 2010 prolonge l’effort réalisé depuis 2007, et au cours de cette période les moyens de fonctionnement des universités auront progressé de 19% en moyenne.

Valerie Pecresse indique de plus dans « le Sud Ouest » sur la sélection à l’entrée de l’université : « Cette sélection à l’entrée des universités existe déjà. Elle s’appelle le baccalauréat. S’il faut en mettre une autre à l’entrée de l’université, cela signifie que vous considérez que nous avons trop d’étudiants en France. Or, nous n’en avons pas assez. Mais nous avons surtout mis en place le processus d’orientation active, pour faire le lien entre le lycée et les établissements d’enseignement supérieur, et développé au sein de ces derniers des passerelles entre les formations pour faciliter les réorientations en cours de cursus ».

Enfin, concernant les droits d’inscription, elle ajoute : « La loi sur l’autonomie ne touche pas aux droits d’inscription. Ils sont et resteront fixés par l’Etat. On constate aujourd’hui, un an après le premier passage à l’autonomie, que dans la pratique, les premiers pas des établissements dans l’usage de leurs nouvelles compétences sont un démenti à toutes ces craintes ».

Le MéT accepte un débat public avec l’UNEF

Le MéT accepte un débat public avec l'UNEF dans Pol-Actualite et Politique.unef dans Pol-Actualite et Politique.

Le Mouvement des étudiants (Mét), qui va être lancé fin janvier, accepte la proposition de l’Unef d’un débat public, a déclaré jeudi à l’AFP son président Rémi Martial, en réaffirmant la volonté d’indépendance du Mét vis-à-vis de l’UMP et du gouvernement.

« Je suis un peu étonné de l’agressivité de la réaction de Jean-Baptiste Prévost, mais néanmoins je relève son défi et réponds très favorablement à sa proposition d’un débat public parce que, vu les propos qu’il a tenus, il est clair qu’on a deux visions opposées de l’enseignement supérieur », a dit M. Martial, en référence à des déclarations la veille du président de l’Unef.

Ces divergences portent notamment, selon M. Martial, sur les aides sociales, que le Mét veut voir élargies aux classes moyennes, et « la modernisation de l’université ».

Source: AFP

123456

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne