Archive pour 30 mars, 2009

Communiqué des anciens Présidents de l’UPVD

Communiqué des anciens Présidents de l’Université de Perpignan
suite aux événements qui se sont produits le vendredi 27 mars 2009

Nous, anciens Présidents de l’Université de Perpignan, bouleversés par l’agression dont a été victime notre collègue Jean BENKHELIL, tenons à l’assurer de notre totale et amicale solidarité et à stigmatiser vigoureusement le comportement d’individus qu’on aurait trop vite fait de qualifier d’irresponsables.

Au-delà de l’acte inqualifiable consistant à malmener et à molester sur le campus, un Président dans l’exercice de ses fonctions, c’est l’Université tout entière qui doit se sentir humiliée et blessée et faire en sorte désormais que de telles exactions soient bannies de ses murs.

Georges RIERA, Daniel BODIOT, Henri GOT, Jean SAGNES, Jean-Michel HOERNER, François FERAL

Jean Benkhelil débloque la fac

 Jean Benkhelil débloque la fac dans Pol-UPVD 1178187421464

Jean Benkhelil, président de l’Université de Perpignan communique : « Ce dimanche 29 mars en fin de matinée le grand Amphithéâtre de l’Université et les salles de cours situées à l’arrière, occupés illégalement depuis la fermeture administrative du Campus principal décidée du vendredi 27 mars au lundi 30 mars 2009 par un groupe d’étudiants en grève, ont été évacués, sans incident, par la force publique. J’ai pris cette lourde décision, dont j’assume l’entière responsabilité, en ma qualité de Président élu de l’UPVD, chargé d’assurer le maintien de l’ordre, le respect des règlements en vigueur et la bonne marche de l’Etablissement.
Elle répond notamment à la demande expresse du Conseil Administration, l’Assemblée élue, représentative de l’ensemble de la Communauté Universitaire et seule légitime pour prendre des décisions : il s’est prononcé pour la reprise normale des activités d’enseignement le lundi 30 mars 2009. Cette décision tient compte également de l’inquiétude croissante d’une grande majorité d’étudiants, otages d’une situation qui compromet gravement l’année universitaire et qui, si elle avait duré, aurait conduit à une année blanche avec les conséquences désastreuses pour les étudiants et notamment les boursiers. Dès demain, je demanderai à tous les Directeurs de composantes de faire le point et d’établir les calendriers de rattrapage des cours et des examens qui seront communiqués sans tarder aux étudiants.
J’ajoute pour terminer que cette initiative n’altère en rien mon soutien au mouvement des Enseignants-Chercheurs dont je fais partie. »

Source: L’Independant

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne