Archive pour 26 février, 2009

Le décret des enseignants chercheurs sera totalement réécrit

Le décret des enseignants chercheurs sera totalement réécrit  dans Pol-Actualite et Politique. francois_fillon_500_pc_matignon

François Fillon a demandé aujourd’hui la réécriture complète du décret sur le statut des enseignants-chercheurs qui a suscité un vaste mouvement de protestation dans les universités.

Le premier ministre, qui a reçu les représentants de la Conférence des présidents d’université, « a demandé que le décret statutaire des enseignants-chercheurs soit entièrement réécrit sur la base des discussions conduites par Valérie Pécresse avec les organisations concernées », rapporte un communiqué de Matignon.

Source: AFP

Pas de suppression de postes en 2010 et 2011

Pas de suppression de postes en 2010 et 2011 dans Pol-Actualite et Politique. pecresse

La ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse a affirmé mercredi sur France Info qu’il n’y aurait pas de « suppression d’emplois en 2010-2011 dans l’université ».

« Il n’y aura pas de suppression d’emplois en 2010-2011 dans l’université », a dit la ministre, signifiant ainsi que cette pause dans les suppressions de postes concernait tous les emplois et pas seulement ceux d’enseignants-chercheurs ».

Mme Pécresse a apporté cette précision alors que François Fillon s’est engagé, dans un communiqué, à ce qu’ »aucune suppression d’emploi d’enseignant-chercheur » ne soit « effectuée en 2010 et 2011″, à l’issue d’une réunion avec Mme Pécresse et les présidents d’université.

« Cette décision est de nature à rassurer tous les enseignants-chercheurs à un moment où on est en train de changer leur statut », a ajouté la ministre.

Autrement dit, « la modernisation du statut des enseignants-chercheurs des universités ne sera pas là pour compenser de futures suppressions de postes », a-t-elle dit.

« C’est aussi de nature à rassurer les étudiants, par exemple l’Unef, qui tient énormément au plan +réussir en licence+ qui va demander beaucoup d’encadrement des élèves, du tutorat, du suivi », a poursuivi la ministre.

« Nous aurons un traitement exceptionnel », s’est félicité Mme Pécresse, alors qu’est menée actuellement une politique de non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

Source: AFP

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne