Archive pour 26 mars, 2008

UNEF Amiens: encore plus fort qu’à Perpignan

Il y a quelques jours, on révélait les méthodes de recrutement de candidats pour les listes CA, CEVU de l’UNEF à Perpignan. On nous a dit que c’était un cas isolé, il n’en fallait pas plus pour que nous soyons un peu plus curieux…

Comme nous sommes tournés vers l’avenir, nous avons voulu savoir si d’autres problémes de fraudes avait lieu en France pour les élections C.A, CEVU, CROUS en 2008. Et on a trouvé, à Amiens où l’UNEF fait encore plus fort qu’à Perpignan… en matiére de fraude l’UNEF ne semble pas manquer d’idée…. Allez on vous laisse lire

 

UNEF Amiens: encore plus fort qu'à Perpignan dans Pol-Actualite et Politique. 2193863_dd0f7b1fd8_s

 

« Les 31 Mars et 1er avril prochains auront lieu les élections universitaires visant à renouveler les représentants des étudiants aux conseils centraux de l’Université de Picardie Jules Verne (U.P.J.V.) et au conseil d’administration du CROUS d’Amiens-Picardie.

Notre mouvement(ndlr: UNI Amiens) y présentera, comme à son habitude des étudiants sur les listes : « uni, pour des réformes au service des étudiants », malgré notre regret du manque de morale quant à l’organisation de ces élections, notamment par l’absence de liste électorale au CROUS, ce qui favorise naturellement la fraude au moment du vote.

Mais à l’heure où l’on s’inquiète du respect des principes démocratiques dans des pays comme la Russie ou la Chine avec la récente élection de Hu Jintao, on assiste à un flagrant délit de fraude électorale au CROUS et à un déni de démocratie pour l’UPJV.

En effet, Mardi 18 Mars, en commission électorale au CROUS, on apprend que la tête de liste UNEF (syndicat étudiant de gauche) n’est pas inscrite dans l’académie, et que sa candidature est constituée d’une fausse carte d’étudiante. Ce qui pose évidemment un problème puisque conformément au décret du 5 mars 1987, sont électeurs et éligibles les étudiants « régulièrement » inscrits dans un établissement de l’académie.

Pourtant ce « détail » n’est pas suffisant aux yeux du Directeur du CROUS d’Amiens, M. Renaud POIX, pour prononcer l’invalidité de la liste UNEF, malgré la réception d’un fax des services de l’université qui confirme que l’étudiante tête de liste n’est pas inscrite à l’UPJV comme l’indique la photocopie de sa carte d’étudiante.

L’UPJV qui appellera également ses étudiants aux urnes, mais pas que, puisque l’on apprend que le Président de l’Université, M. Georges FAURE, appelle un à un les directeurs d’établissement, notamment des IUT et de l’INSSET, pour leur donner comme mission de constituer des listes d’étudiants qui lui seront favorables dans les conseils. Puisque depuis son hilarante gestion de la crise LRU, M. FAURE a perdu tout soutien de la part des élus étudiants de toute sensibilité que ce soit.

L’UNI Amiens
réclame l’invalidation de la liste UNEF par le recteur de l’académie, et demande un dépôt de plainte de la part du CROUS contre l’étudiante pour production et usage de faux document administratif.

L’UNI Amiens en appel à la responsabilité du M. FAURE, qui outrepasse ses pouvoirs en bafouant la démocratie étudiante. Et sollicite l’intervention du recteur pour faire la lumière sur ces listes montées par l’administration, en convoquant leurs étudiants candidats. »

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne