Archive pour 21 février, 2008

Les propositions Pécresse et Bachelot contre l’échec en 1e année de médecine

Les propositions Pécresse et Bachelot contre l'échec en 1e année de médecine dans Pol-Actualite et Politique. 34193506060067pcressev.1179403024 dans Pol-Actualite et Politique.

Organiser un concours spécifique à la médecine, reconnaître la première année et permettre une réorientation précoce sont les principales propositions de Valérie Pécresse et Roselyne Bachelot, présentées jeudi, pour réformer la première année d’études de médecine.

Ces propositions sont tirées du rapport de Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences, remis ce jeudi aux ministres de l’Enseignement supérieur et de la Santé.

Elles visent à lutter contre le taux d’échec de 80% en première année de médecine et à remédier au fait qu’ »au total, plus de deux étudiants sur trois échouent au bout du redoublement de la première année », ont précisé deux ministères dans un communiqué commun.

Ces propositions seront soumises « à la concertation » avec les étudiants, mais les ministres entendent que certaines d’entre-elles puissent entrer en vigueur « dès la rentrée universitaire 2008″.

Première proposition: organiser « quatre concours distincts » pour médecine, odontologie (dentaire), sage-femme et pharmacie au lieu d’un concours unique pour les trois premiers et un distinct seulement pour le dernier. Les étudiants pourraient choisir d’en passer un ou plusieurs.

Cela éviterait « une sélection par défaut » de l’actuel système, selon les ministres.

Deuxième proposition: « prévenir l’échec en réorientant dès le mois de janvier les étudiants dont les résultats sont très insuffisants et qui statistiquement n’ont aucune chance de réussite ni à la fin de la première année, ni même en redoublant ».

Il serait ainsi proposé aux étudiants qui ont eu moins de 7/20 aux premiers examens de se réorienter vers la première année de Licence sciences (L1).

Le gouvernement entend aussi que soit validée la première année « pour les étudiants ayant eu la moyenne (10/20) mais n’ayant pas été reçus (reçus-collés) au(x) concours afin de leur permettre une poursuite automatique d’études vers d’autres filières », ce qui n’est pas toujours le cas aujourd’hui.

Les ministres proposent en outre d’ »ouvrir de nouvelles possibilités pour suivre ou reprendre des études médicales ». Il s’agit de « dédramatiser le concours de première année » et de « diversifier les profils des futurs professionnels de santé », en organisant, à titre expérimental, un deuxième concours pour les titulaires d’un bac littéraire, ES ou technologique.

p
p

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne