La FAGE sur la trace de l’UNEF

La FAGE sur la trace de l'UNEF dans Pol-Actualite et Politique. 2054885_ac155e6ae5_m

 

Dans un article de « Valeurs Actuelles »,le journaliste revient sur la récente condamnation de l’ancien président de la Fage dans l’affaire de la MnefLMDE : La Mutuelle des Étudiants) qui avait subi des détournements de fonds (fonds qui viennent des cotisations et de l’argent des étudiants eux-même!). Pour un rappel des faits : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_la_MNEF !

Puis l’article retrace de récentes positions politiques adoptées pas la FAGE notamment lors du vote en conseil d’administration du budget 2007 du Centre national des oeuvres universitaires et scolaires (CNOUS), que la Fage a rejeté, au côté de l’unef, de la CGT et de l’Unsa. En effet, le rejet du budget lorsque l’on est administrateur est un signe politique fort. on pourrait ajouter beaucoup d’autres exemples de votes de rejet de la part de la Fage, solidaire des positions de l’Unef, Cgt et Unsa.

Mais leurs positions nationales peuvent même être parfois totalement fondues, c’est le cas au CNESER (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche) où la FAGE est représentée par un ancien responsable local de l’Unef, et délégué général des jeunes radicaux de gauche.

Et lors de la contestation étudiante contre le CPE en 2006, la Fage avait adopté une position syndicale réformiste en appelant à rejeter la loi sans bloquer les locaux des universités. Comme l’Unef cette année contre la loi Pecresse sur l’autonomie des universités.

[...] Un an plus tard, loin de respecter la ligne apolitique inscrite dans ses statuts, à la suite de l’élection présidentielle, Thiébaut Weber, président de la Fage, interviewé par Europe 1 le 10 mai, appelait les assemblées générales réunies dans les universités « à exprimer un désaccord avec la politique énoncée par Monsieur Sarkozy ».

Dérive syndicale? Pour l’ancien président de l’Unef, Bruno Julliard, la réponse est claire. Le 19 septembre 2007 dans un entretien accordé à l’Agence éducation et formation (AEF), Bruno Julliard parlait d’un « rapprochement important entre l’Unef et la Fage au moment des discussions sur la loi [Pécresse], en particulier sur la démocratie étudiante, la sélection en master et sur l’autonomie » et élargissait même son propos: «Je souhaite que ce rapprochement se poursuive (…) Pourquoi ne pas engager des discussions avec la Fage sur l’unification du mouvement étudiant?)

Conséquence de ce rapprochement? Les deux organisations vont jusqu’à adopter des slogans similaires. ainsi l’année dernière lors des campagnes « Qu’aurez-vous fait de nos 20 ans? » de la Fage et de l’Unef « Qu’allez vous faire de nos 20 ans? » V.Goux

Les responsables de la FAGE ont vraisemblablement un problème de positionnement politique… Une chose est sûre, étudiants qui allez être amenés à choisir vos représentants étudiants dans quelques mois, faîtes votre choix en toute connaissance de cause ! Ne vous laissez pas berner pas un apolitisme d’apparat ! Car n’oubliez pas que même si vos élus étudiants agissent au niveau local, les positions et les propositions les plus importantes sont définies à l’échelle nationale au CNOUS comme au CNESER !

L’article de valeurs actuelles est disponible ici

 

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne