Darcos: le bac pourrait se dérouler « dans des universités, des gymnases »

Darcos: le bac pourrait se dérouler

Le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, a déclaré que les épreuves du baccalauréat pourraient se dérouler dans des « universités, des gymnases, des centres d’examen » afin que le mois de juin soit travaillé en entier au collège.

Répondant à des questions de lecteurs du Parisien-Aujourd’hui en France daté de lundi, le ministre a ajouté vouloir « avancer très vite sur ce sujet », qui constitue une revendication de très longue date des parents.

« Dès cette année nous allons expérimenter, dans une académie ou deux, une fin d’année normale au 3 juillet, avant de le généraliser à la rentrée prochaine », a indiqué M. Darcos.

« Cela suppose qu’on puisse organiser les baccalauréats ailleurs que dans les établissements. On me dit que c’est impossible, mais on peut imaginer qu’ils se déroulent dans des universités, des gymnases, des centres d’examens », a ajouté le ministre de l’Education nationale.

M. Darcos explique également que « la surveillance peut être assurée par d’autres agents que les professeurs, dont ce n’est pas le métier ». « Nous demanderons aux enseignants, sur la base du volontariat, de corriger les copies en dehors de leurs heures de cours. Et la rémunération de la correction devra être plus élevée » qu’actuellement, a affirmé le ministre.

A propos du travail le samedi matin dans les écoles à Paris, M. Darcos a indiqué « qu’on pourrait envisager de supprimer les cours le samedi matin ». Il a ajouté « qu’il ne faut pas que les enfants dont les familles ne partent pas en week-end soient livrés à eux-mêmes ». « On pourrait imaginer que les écoles restent ouvertes et qu’on puisse proposer, en liaison avec la ville, des activités sportives et d’éveil », préconise le ministre.

 

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne