Archive pour 24 août, 2007

Pécresse: la moitié des étudiants boursiers recevront leur bourse dès septembre

Pécresse: la moitié des étudiants boursiers recevront leur bourse dès septembre dans Pol-Actualite et Politique. h_9_ill_911657_pecressebourse dans Pol-Actualite et Politique.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a annoncé vendredi à l’AFP que « la moitié des étudiants boursiers allaient recevoir leur premier mois de bourse avant la fin septembre », soit plus tôt que d’habitude.

« La moitié des étudiants boursiers vont obtenir de leur Crous (Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires, qui versent les bourses d’Etat, ndlr) leur premier mois de bourse avant la fin septembre », a dit Mme Pécresse.

Interrogé, le syndicat étudiant Unef a relevé qu »‘habituellement, si tout va bien, le premier versement de la bourse, qui s’étale sur neuf mois, intervient en octobre, mais qu’il y a des cas de retards allant jusqu’à décembre ».

« C’est important, car cela permet aux jeunes de s’équiper avant la rentrée », a souligné la ministre, en rappelant par ailleurs que les bourses étaient revalorisées, à la rentrée, de 2,5 %.

Selon le ministère, 500.000 étudiants étaient boursiers en 2006.

Le montant moyen du niveau des bourses les plus représentatives, appelé « échelon supérieur », était de 3.607 euros en 2006. Il passera à 3.752 euros à la rentrée 2007.

Mme Pécresse, qui a rencontré ce vendredi les recteurs d’université, a par ailleurs déclaré qu’elle leur avait demandé d’être « vigilants sur le bon déroulement des rites d’intégration pour éviter qu’ils ne dégénèrent en bizutage », et de ne pas « relâcher l’attention sur d’éventuels frais d’inscription illégaux » que pourraient demander certaines universités.

Universités: nouveaux conseils d’administration d’ici le 11 août 2008

Universités: nouveaux conseils d'administration d'ici le 11 août 2008 dans Pol-Actualite et Politique. file_263811_94384

Les universités devront avoir élu leur nouveau conseil d’administration d’ici le 11 août 2008, en vertu de la loi sur l’autonomie des universités adoptée cet été, a annoncé vendredi à l’AFP la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse.

« D’ici le 11 février 2008, il y aura un changement de statut, destiné à déterminer la composition et le nombre des membres des nouveaux conseils d’administration (CA) et, d’ici le 11 août, il y aura les élections de nouveaux CA », a-t-elle affirmé à l’AFP à l’issue d’une réunion avec les recteurs.La loi, parue au journal officiel le 11 août, remodèle assez largement la gouvernance et le cadre de gestion des universités et prévoit notamment un conseil d’admistration resserré, entre 20 à 30 membres, contre une soixantaine en moyenne aujourd’hui.

« Après les élections des CA, les universités pourront acquérir de nouvelles compétences, comme par exemple la possibilité de recruter plus rapidement les enseignants-chercheurs, de créer des fondations universitaires », a ajouté Mme Pécresse. »Dans les cinq ans, elles ont la possibilité d’acquérir la gestion de leur budget, de leurs ressources humaines, et de leur immobilier », a-t-elle rappelé.

Par ailleurs une « personne référente », François Bonaccorsi, inspecteur général de l’administration de l’Education nationale et de la recherche (IGAENR) depuis 2001, « pourra être contactée par les membres de la communauté universitaire » pour la mise en place de la réforme.Un « comité de suivi », sous la direction de la ministre, va également être mis en place ».

Qu’est-ce qu’être enseignant en France ? Age, formation, salaire, temps de travail

Qu'est-ce qu'être enseignant en France ? Age, formation, salaire, temps de travail dans Pol-Actualite et Politique. enseignant

Alors que le ministre de l’Education s’apprête à ouvrir un chantier sur la « revalorisation » de la condition enseignante – qui devrait porter sur l’ »organisation » de l’enseignement ou encore la « l’attractivité du métier » – que signifie « être prof » aujourd’hui ?

Sur le million d’enseignants du public et du privé, huit enseignants sur dix sont des femmes. L’âge moyen est de 42 ans environ.

Chaque semaine, les instituteurs et professeurs des écoles enseignent pendant 26 heures devant les élèves, auxquelles il faut ajouter une heure de « concertation », selon le syndicat des enseignants Unsa-Education. Ils ont au minimum un niveau Bac+ 3 avant de passer le concours de l’IUFM, qu’ils préparent pendant un an, puis suivent un an de formation.

Pendant l’année, un enseignant de collège ou de lycée à temps complet effectue en moyenne 39 heures 47 de travail par semaine, dont 19 heures 20 de cours et 20 heures 27 de travail hors de la présence d’élèves, selon les chiffres 2006 du ministère.

Un enseignant certifié justifie d’un diplôme Bac+3, prépare le Capes pendant un an, puis effectue au moins un an de formation. Même processus pour les agrégés, qui en revanche doivent être titulaires d’un diplôme Bac+4 pour présenter l’agrégation.

Au final, les enseignants ont passé au moins 5 ans à se former.

En dehors de leurs heures de cours, ils préparent leurs cours, corrigent des copies, remplissent les livrets scolaires, se rendent aux conseils de classe, rencontrent les parents, se réunissent etc.

Selon le ministère, les stagiaires (frais lauréats du concours), qu’ils soient professeurs des écoles, certifiés, ou professeurs de lycée professionnel (PLP) perçoivent un traitement net minimum (hors primes de professeur principal ou de ZEP, ou encore les indemnités de remplacement) de 1.310 euros mensuels.

Après 30 ans de carrière, ils obtiennent au maximum 2.931 euros nets.

Un professeur agrégé stagiaire gagne, lui, 1.423 euros nets, et au maximum 3.615 euros nets au bout de 30 ans de carrière.

 

contrer la droite |
mauritanie20 |
Vers la 6eme république ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vivre la République du Progrès
| l'avenir vue par un militan...
| LCR Section Calaisienne